Béatification des 19 martyrs chrétiens tués en Algérie


Lecture 3 min.
moines du Tibéhirine

Dix-neuf martyrs chrétiens tués en Algérie entre 1994 et 1996 seront béatifiés demain à Oran, au sanctuaire de Notre-Dame de Santa Cruz, ce  8 décembre 2018. Cela concerne notamment les moines trappistes enlevés au prieuré de Notre-Dame de l’Atlas à Tibhirine en mars 1996 mais le choix du lieu pour la cérémonie rappelle la figure de Mgr Pierre Claverie, évêque d’Oran, tué par une bombe le 1er août 1996 avec son jeune chauffeur algérien.

La tragédie la plus célèbre reste celle de sept moines trappistes de Notre Dame de l’Atlas, enlevés dans leur monastère en mars 1996 et retrouvés morts deux mois plus tard décapités. Leur mort avait été annoncée par le groupe armé islamique algérien (GIA), insurgé. La tragédie a inspiré un film français en 2010, « Des hommes et des dieux », mettant en vedette Lambert Wilson et Michael Lonsdale, qui a remporté le Grand Prix du Jury lors du Festival de Cannes 2010. (lire aussi sur ce sujet : Massacre des moines du Tibéhirine : l’armée algérienne pointée du doigt)

Le décret du pape qui a donné son feu vert à la béatification pour le martyre remonte à janvier 2018. « Rendre hommage aux 19 martyrs chrétiens – dit le père Georgeon qui a plaidé le cas à Rome pour la béatification – signifie rendre hommage à la mémoire de tous ceux qui ont donné leur vie en Algérie dans les années 1990« .  Il a précisé que c’était la première fois que l’Église organisait une telle cérémonie dans un pays musulman.

Entre cent cinquante et deux cent mille personnes – essentiellement des citoyens ordinaires, mais aussi des journalistes, des défenseurs des droits de l’homme, des intellectuels et des imams – ont été massacrés dans les années sombres du terrorisme islamiste. C’est pourquoi la béatification des 19 martyrs chrétiens ouvre la porte sur les nombreuses souffrances endurées par le peuple algérien. »Chacun d’entre eux était un témoignage authentique de l’amour du Christ, du dialogue, de l’ouverture aux autres, de l’amitié et de la fidélité au peuple algérien. Avec une foi immense dans le Christ et son Evangile  » avait déclaré le Père Thomas Georgeo.

Le pape François a écrit une lettre au cardinal Giovanni Angelo Becciu  à l’occasion de la béatification imminente de ces 19 martyrs d’Algérie, samedi à Oran. « Les persécutions ne sont pas une réalité du passé, nous les éprouvons aussi aujourd’hui, que ce soit par effusion de sang, comme c’est le cas avec tant de martyrs contemporains, ou par des moyens plus subtils, par calomnie et mensonges. » a expliqué le pape. « À d’autres moments, la persécution peut prendre la forme de plaisanteries qui tentent de caricaturer notre foi et nous semblent ridicules ».

Le pape a conclu sa lettre en affirmant que ces martyrs avaient pardonné à leurs assassins, montrant qu’ils aimaient davantage la vie éternelle, et maintenant « ils possèdent ce qu’ils ont aimé et ils le posséderont encore plus pleinement à la résurrection des morts« .

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter