Bayrou déclare avoir refusé les mallettes

François Bayrou, le président du Modem, a déclaré sur France Inter qu’il s’était vu proposer des sommes d’argent en liquide provenant de fonds occultes et qu’il les a refusé sans prendre de gants : « Lorsque des propositions de cet ordre m’ont été faites, les porteurs de valises se souviendront assez longtemps des réponses qu’ils ont entendues ». Le futur candidat à la présidentielle française veut croire qu’il est encore possible de faire de la politique honnêtement et qu’il a honte du système actuel : « Qu’on ait installé au cœur de l’Etat des réseaux entiers, toutes ces affaires qui viennent scandaliser l’opinion : l’affaire Takieddine, Karachi, Tapie dans un autre genre, Bourgi… »