Barrada raccroche sa raquette

L’athlète égyptien le plus en vue ces dernières années, Ahmad Barrada, a déposé définitivement sa raquette mardi dernier. A 24 ans, le numéro un égyptien du squash tire sa révérence. Blessé plusieurs fois, l’ancien numéro 2 mondial a préféré sortir par la grande porte.

 » Nous sommes prêts à disputer des matchs-exhibitions avec lui pour l’aider à surmonter cette période et pour qu’il retrouve sa confiance « , compatit le champion du monde en titre Peter Nicol. Ahmad Barrada, 24 ans, a annoncé mardi dernier qu’il mettait fin à sa carrière de joueur professionnel de squash. L’Egyptien a décidé de sortir par la grande porte. Actuellement classé 11e mondial, il a été éliminé dès le premier tour de l’Open d’Ecosse par un inconnu du circuit. Ahmad Barrada s’est alors résolu à abandonner sa carrière professionnelle. Blessé devant sa maison l’année dernière d’un coup de couteau dans le dos, le prodige égyptien n’a plus jamais été le même sur le terrain. Des douleurs vertébrales seraient à l’origine de son mauvais état physique.

Une raquette en or

Le développement du squash égyptien est très lié à la figure d’Ahmad Barrada. Le joueur a su créer des vocations. L’équipe junior compte parmi les meilleures équipes du monde.  » L’engouement des jeunes Egyptiens risque de tiédir. Les organisateurs de l’Open d’Al Ahram comptaient beaucoup sur sa présence. Même les sponsors avaient subordonné leur participation à la sienne « , analyse Hossein, membre de la section de squash d’Alexandrie.

C’est justement pour rééditer l’exploit d’Alexandrie que les organisateurs de l’Open d’Al Ahram comptaient sur Ahmad Barrada. En disputant la finale des championnats du monde, il a su intéresser ses compatriotes à un jeu qui leur était parfaitement inconnu. Les gradins se remplissaient à chacune de ses apparitions. Il est devenu une star du jour au lendemain. Depuis son agression, il est toujours accompagné par un garde du corps.

 » Dernièrement, j’ai perdu du poids et j’améliore ma condition physique. Mon classement va donc sans doute évoluer d’ici la fin de l’année « , confiait Barrada à  » Al-Ahram « . Ses blessures ont malheureusement choisi pour lui.