Barack Obama analysé par des graphologues

Charismatique mais mystérieux, telles sont les grandes lignes qui se dégagent de l’analyse qu’ont faites des graphologues américains de l’écriture du candidat à l’investiture démocrate pour les présidentielles Barack Obama, rapporte Le Matin. Le puissant « B » du prénom de Barack indiquerait un fort ego. D’autre part, l’interprétation de l’étrange « O » barré d’un trait ne fait pas l’unanimité: « il biffe son propre nom de famille ! », analyse Roger Rubin, rappelant que le sénateur avait deux ans lorsque son père a quitté le foyer. « C’est le symbole de la dualité de son monde, à la fois blanc et noir », assure pour sa part Paula Sassi, graphologue professionnelle spécialisée dans le recrutement. La fluidité de l’autographe du candidat démocrate serait la marque de sa haute intelligente et de son art de la diplomatie, cependant son manque de lisibilité dénoterait un besoin de protéger sa vie privée. « Il ne veut pas qu’on le connaisse trop bien », résume Arlyn Imberman, auteur de « Signatures for success ». Par ailleurs, les graphologues ont conclu de leurs études que Hillary Clinton est brillante mais froide, et John McCain idéaliste mais colérique.