Ban Ki-moon veut 3 000 soldats supplémentaires en Centrafrique


Lecture 1 min.
arton37636

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a demandé ce jeudi au Conseil de sécurité de l’ONU le déploiement de « 3 000 soldats et policiers » supplémentaires en Centrafrique. Il propose aussi d’unifier le commandement de toute les forces présentes sur place.

« Il nous en faut davantage », a insisté le secrétaire général de l’ONU, ce jeudi, en évoquant les effectifs français, européens et africains déployés en Centrafrique, devant le Conseil de Sécurité. Les 3 000 soldats supplémentaires devraient être envoyés « dès que possible, dans les jours et les semaines à venir », selon le programme proposé par Ban Ki-moon.

Il suggère que toutes les forces présentes sur place, « placées sous un commandement coordonné », aient pour mission prioritaire l’acheminement de l’aide humanitaire et la protection des civils, rapporte l’AFP. Ban Ki-moon propose aussi le déblocage d’une aide logistique et financière à la MISCA (Mission internationale de soutien à la Centrafrique) de 38 millions de dollars sur six mois. Le gouvernement centrafricain pourrait également recevoir une aide financière afin de remettre en état une partie du service public, la police et la justice notamment.

Après le volte-face du Président tchadien, Idriss Déby, qui a récemment appelé à une intervention onusienne, et la demande pressente de la France, le déploiement de soldats de l’ONU en Centrafrique semble se préciser.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter