Bamako visée par la télé

Le samedi 12 janvier s’annonce festif à Bamako. Il marque le lancement de deux événements télévisuels : la journée  » 24 heures à Bamako, ça me dit  » de la chaîne francophone TV5 ainsi que l’intégration de la chaîne française France 2 dans le bouquet satellite Le Sat.

Bamako attend impatiemment la fin de semaine et plus précisément samedi. Elle va être le théâtre de deux événements télévisuels marquants. Tout d’abord, du déroulement de la journée  » 24 heures à Bamako, ça me dit « , un programme de découverte produit et réalisé par la chaîne francophone TV5 Monde. Mais aussi du lancement officiel de la chaîne hertzienne France 2 en Afrique de l’Ouest à travers son intégration dans un bouquet satellite.

Bamako mise à nu

C’est à 13 heures précises, heure de Bamako, que le samedi 12 janvier TV5 ouvrira l’antenne en direct de la capitale malienne pour sa journée spéciale  » 24 heures à Bamako, ça me dit  » pour ne la rendre que le dimanche 13 janvier aux environs de 13 heures. Ce programme de découverte très particulier s’enrichit donc d’une nouvelle destination puisque Marrakech, Abidjan, Jérusalem ou encore Le Caire ont déjà livré leurs secrets par le biais de cette émission. Le concept est simple : faire vivre les téléspectateurs au rythme d’une ville pendant 24 heures sans interruption afin de leur donner envie de se rendre au Mali.

Le challenge technique est impressionnant. Cinq à six heures de direct animées par Elizabeth Tchoungui et Ronald Guintrange, deux journalistes de TV5 qui seront guidés par un journaliste de l’Office de la Radio et de Télévision du Mali (ORTF). Les lieux les plus représentatifs de Bamako comme le marché rose, la maison des artisans, la gare ou encore les jardins d’Atlantis serviront de cadre à ces plateaux. Entre chacun d’eux, des invités enrichiront le débat par leur connaissance personnelle du pays.

Mais le spectacle ne s’arrête pas là. Des reportages, émissions ou documentaires dont le contenu concerne particulièrement Bamako ou d’autres villes maliennes seront diffusés. L’occasion de découvrir le Mali à travers plusieurs aspects : le fleuve Niger, la vie d’une griotte en exil, la mobilisation actuelle autour de la CAN 2002 ou encore l’ethnie Dogon. Les journaux de la rédaction seront présentés de Bamako même mais TV5 fera également place à des programmes de l’ORTF. Une véritable fête télévisuelle, très attendue.

Le Sat s’enrichit

Bamako est gâtée. Un autre événement télévisuel va s’y dérouler. Il s’agit de l’arrivée ce samedi de la chaîne France 2 en Afrique de l’Ouest avec un premier lancement dans la capitale malienne. La chaîne hertzienne française profite en effet de la journée de TV5  » 24 h à Bamako, ça me dit « , pour faire l’annonce officielle de son intégration au bouquet satellite Le Sat.  » La demande a été exprimée par le Quai d’Orsay qui a négocié les droits. Quant à nous, nous avons été ravis de répondre à cette demande « , explique Philippe Cayla, directeur du développement international de France 2.

Le bouquet Le Sat, dont le tarif varie entre 60 et 70 francs par mois selon les pays, regroupe un petit nombre de chaînes.  » Mais attention on ne vient pas en concurrence de nos partenaires TV5 ou CFI. Il n’y a pas de redondance même si TV5 diffuse certains de nos programmes. Nous avons tous un objectif commun : la francophonie « , poursuit Philippe Cayla. Après la première officielle à Bamako, France 2 se rendra bientôt dans les autres pays d’Afrique francophone pour les autres lancements officiels.

La fin de semaine s’annonce donc riche en événements télévisuels pour Bamako. Le site Internet de TV5 proposera d’ailleurs à partir du 11 janvier un dossier spécial sur Bamako qui ira rejoindre de ce fait les plus belles  » Cités du monde « . Un bel hommage pour le Mali et une invitation au voyage pour les téléspectateurs.