Bamako capitale de la photo africaine

Bamako accueille, du 20 octobre au 20 novembre prochain, les 5ème Rencontres de la photographie africaine sous le thème  » Rites sacrés, rites profanes « . Au programme de la biennale malienne : 11 expositions avec plus de 80 photographes du continent et de la diaspora ainsi que bien d’autres réjouissances.

La photographie africaine a rendez-vous à Bamako du 20 octobre au 20 novembre prochain. Ces 5ème Rencontres offriront, cette année, 11 expositions – regroupant plus de 80 photographes africains et de la diaspora – sous le thème :  » Rites sacrés, rites profanes « . La biennale malienne sera également rythmée par une série de manifestations culturelles pour que la fête soit complète.

 » La photo constitue la mémoire d’un continent. Les Rencontres de Bamako donnent un coup de projecteur sur le travail des photographes africains. Ils ont permis à l’Afrique de se montrer elle-même « , explique Simon Njami, commissaire générale de ces 5ème Rencontres soutenues par le ministère malien de la Culture. Partenaire de l’initiative, la France – via Pierre-André Wiltzer, ministre délégué à la Coopération et à la Francophonie – salue pour sa part  » un visage concret de la diversité culturelle « .

Afrique et diaspora

Sept grandes expositions sont inscrites au programme, parmi lesquelles Hommages qui témoignera de l’héritage laissé par les grandes figures de la photographie africaine, à l’image du grand Seydou Keita (Mali). Si une quinzaine de pays du continent sera représentée aux Rencontres, les organisateurs ont ménagé une place à la diaspora en invitant le Brésil, Cuba, Haïti, la Réunion et la Guadeloupe à exposer.

Mieux encore.  » Dans un souci d’ouverture sur l’Europe, d’un pont culturel entre les deux continents « , explique le ministre malien de la culture Cheick Oumar Sissoko, l’Allemagne sera l’invité d’honneur de l’événement. Représentée par huit portraitistes, une exposition spécifique lui sera consacrée. Six prix seront décernés à l’issue des Rencontres. Concerts, ateliers et manifestations divers, concoctés notamment dans le cadre du programme  » Contours « , émailleront ce mois de la photo africaine à Bamako devenu un des événements culturels majeurs du continent.

Photos :

Ousmane Ndiaye Dago (Sénégal).

Santu Mofokeng (Afrique du Sud).

Eustaquio Neves (Brésil).