Balkanisation de la RDC : Rwanda, Paul Kagame se lave à grande eau

Paul Kagame, Président du Rwanda

Depuis le début de cette année, la classe sociopolitique de la République Démocratique du Congo pointe le Rwanda et l’Ouganda dans le plan de balkanisation et l’insécurité récurrente dans la partie Est du pays.

C’est au cours d’une cérémonie d’échanges annuels avec les corps diplomatiques accrédités au Rwanda que Paul Kagame a réagi quant aux accusations portées à son encontre. Kagame a rejeté toute responsabilité de la République rwandaise dans le plan de balkanisation de la République Démocratique du Congo. Pour lui, son pays n’est pas impliqué dans la déstabilisation de son voisin.

« Nous ne jouons pas à ce jeu qui consiste à allumer le feu dans les maisons voisines. Par contre, nous mettons toutes les batteries en marche pour nous rassurer que notre maison ne prenne pas feu  », a-t-il déclaré.

Dans son discours relayé par les médias de la place, le Président rwandais a mis en garde tous ceux qui oseraient créer le désordre dans les pays voisins. « Que celui qui tentera puisse en payer le prix le plus lourd de sa vie », prévient-t-il

Pour rappel, le gouvernement rwandais avait déjà réagi aux accusations de déstabilisation de la RDC par l’entremise de son ministre des Affaires  étrangères, Olivier  Nduhungirehe.