Baccalauréat au Sénégal : Djibril Sané meurt et réussit, 15 candidats envoyés en prison

Quinze candidats au baccalauréat, soupçonnés d’avoir triché via les réseaux sociaux, sont actuellement déférés au tribunal de grande instance de la région de Tambacounda. Cet incident survient après la réussite, à titre posthume, d’un candidat à ce baccalauréat 2020.

Dans la région de Tambacounda, à l’Est du Sénégal, quinze candidats au baccalauréat 2020, dont onze étaient pourtant admissibles, ont été arrêtés puis déférés au parquet de ladite région. On les accuse d’appartenir à un gang qui utilise les réseaux sociaux et WhatsApp pour échanger, ente eux, les épreuves corrigées du baccalauréat.

Selon la radio Futurs médias qui a donné l’information, tout est parti de l’arrestation de l’un des quinze candidats par les limiers. Il passera ensuite aux aveux pour dénoncer les quatorze autres qui sont impliqués dans ce deal d’une autre nature. Après quoi, la brigade de gendarmerie de Goudiry, dans la même région, n’aura aucun mal à mettre la main sur ces quatorze complices, avant de les déférer au parquet du tribunal de grande instance de la région. Le sort de ces treize garçons et deux filles est désormais suspendu à la décision du Procureur.

Au Sénégal où les épreuves du baccalauréat général ont débuté mercredi dernier, nombre de jurys ont déjà délibéré pour le premier tour. Et les résultats sont jugés plus ou moins satisfaisants, comparés aux années passées. Au lycée de Podor, au Nord du pays, par exemple, les six filles de la série S1 (mathématiques et physique-chimie) ont toutes réussi au premier tour. Et les épreuves du deuxième tour, qui durent un jour, commencent ce jeudi 10 septembre 2020, sur l’ensemble du territoire Sénégalais.

A noter que le baccalauréat sénégalais a été endeuillé par la décès, au cours des épreuves même, du candidat Djibril Sané, des suites d’un malaise. Le drame a eu lieu, vendredi dernier, au jury 1011 du centre d’examen de Kounkané, au Sud du Sénégal. La douleur de sa mort a été exacerbée par le fait que l’élève a réussi au baccalauréat. Il n’avait certes pas terminé les épreuves du premier tour, Djibril Sané a tout de même réussi, avec la mention passable. « Il avait déjà la moyenne pour être admis, sans même avoir passé la dernière épreuve du premier tour », a expliqué le président du jury.