Avocats en ligne : l’Afrique du Sud consulte

Un nouveau site sud-africain propose les services d’avocats professionnels en ligne. Avantages : une réponse à vos questions en deux jours et pour 100 francs. Désavantage : aucune garantie.

Le concept est simple mais il fallait y penser.  » Trouvez un avocat et obtenez un avis légal. Rapidement.  » Tel est le credo du nouveau site sud-africain LegalOpinion qui permet aux citoyens du pays de trouver un avocat près de chez eux et pour un prix raisonnable.

Pourquoi choisir ce site ? Les créateurs n’y vont pas par quatre chemins :  » Pour entrer en contact avec l’avocat qui vous convient le mieux, rapidement, sans engagement et … sans problèmes de parking « , notent-ils avec humour. La société, basée à Durban, offre un panel d’avocats professionnels à travers tous le pays. Vous n’avez qu’à faire votre marché. Vous cliquez sur la ville de votre choix, vous entrez la qualification demandée à l’avocat (droit des affaires, de la famille…) et vous pouvez même choisir en quelle langue communiquer – afrikaans, anglais, xhosa, zulu.

Authentique mais pas responsable

Vous avez accès à la fiche signalétique de chaque avocat, qu’il a lui-même rédigée pour plus d’authenticité (et de publicité). Vous y connaîtrez sa formation, sa qualification, ses services et ses prix. Vous pourrez ensuite lui poser votre question en ligne. La réponse, écrite et personnelle, arrive par mail dans les deux jours. C’est bien sûr à vérifier. Chaque question coûte 95 rands (environ 100 FF).

Ouvert 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, le site présente des avantages sur un cabinet d’avocats classique. Pourtant, ce dernier décline toute responsabilité quant à l’échec d’un conseil donné, le refus d’un avocat de répondre à votre question ou la non-satisfaction du client. Il faudra donc attendre pour voir si les citoyens sud-africains prendront le risque de consulter un avocat en ligne.

Ils pourront toujours trouver sur le site des informations sur les cabinets qui offrent des consultations gratuites, des services de traduction et pratiquent des visites à domicile ou à l’hôpital.