Au rythme de la CAN : calme plat à l’hôtel des Fennecs d’Algérie à Douala


Lecture 2 min.
La sécurité devant le bus algérien
La sécurité devant le bus algérien

Championne d’Afrique en titre, l’Algérie a été tenue en échec par la Sierra Leone (0-0), hier, au stade Japoma de Douala, lors de la 1ère journée du groupe E. Une grosse surprise pour les hommes de Djamel Belmadi. Néanmoins, rien n’est encore perdu pour Riyad Mahrez et ses coéquipiers, qui restent invaincus depuis 2018. Ce mercredi matin, c’était le calme plat dans leur hôtel, situé sur l’Avenue du Général de Gaulle, à moins d’un kilomètre du parc Bonanjo. Seuls trois journalistes algériens étaient présents devant la résidence des Fennecs, pour faire du direct.

Envoyé spécial au Cameroun,

Les Algériens sont certainement déçus du match nul-défaite face à la Sierra Leone, qui signait son grand retour dans le gotha du football africain. Mais, l’équipe championne d’Afrique en titre garde toujours ses chances de qualifications pour les huitièmes de finale de cette compétition. Dans leur hôtel ce matin, pas l’ombre d’un joueur. Tous sont sûrement en train de refaire ce match dans leur tête, avant d’en découdre avec la Guinée Equatoriale, dimanche prochain.

Néanmoins, trois journalistes algériens étaient présents pour faire du direct devant l’hôtel. « Pour le match d’hier de l’équipe nationale d’Algérie contre la Sierra Leone, ce n’était pas un échec. C’est justice un nul, vu le terrain… On ne va pas trop parler de l’état du terrain ou de la chaleur. On est Africain, on a presque le même climat. Mais, s’il plaît à Dieu, ça va s’arranger pour l’équipe algérienne », nous a indiqué Belal Bouzemarene du journal Ennahar.

Abordant le jeu des Fennecs lors de ce match nul, l’homme de média estime que « la sélection de Belmadi était offensive. Il a voulu terminer la première mi-temps avec un score lourd de 2-0 ou 3-0. Mais, il n’a pas pu, vu la solidité défensive de la Sierra Leone. D’ailleurs, bravo pour leur gardien », a également fait savoir le journaliste, qui garde le moral encore bon. Normal, car l’Algérie reste toujours en course et garde intactes ses chances de passer au second tour de cette 33ème CAN.

L’Algérie reste sur une série de 35 matchs sans défaite toutes compétitions confondues, depuis 2018. Les Fennecs sont même en passe de battre de nouveaux records. « Pour le record d’Italie, c’est après le match contre la Côte d’Ivoire. Mais, on est proche d’égaler le record et même de battre le record de l’Espagne de 36 matchs. Je pense que cela aussi est une pression pour les joueurs », a ajouté Belal Bouzemarene.

A lire : CAN 2022 (Groupe E) : l’Algérie accrochée par la Sierra Leone

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter