Au coeur de « La Vie d’Adèle – Chapitres 1 et 2 »

« La Vie d’Adèle – Chapitres 1 et 2 » débarque sur les écrans français ce mercredi. Après la Palme d’Or au dernier Festival de Cannes et les polémiques, place à la magnifique histoire d’amour filmée par Abellatif Kechiche et sublimée par Adèle Exarchopoulos et Léa Seydoux.

Beaucoup de chefs d’oeuvres du cinéma ont suscité la polémique. C’était peut-être la preuve inutile que le film réalisé par le réalisateur franco-tunisien Abdellatif Kechiche appartient sans aucun doute à la catégorie de ces films exceptionnels. Sur trois heures, dont aucune seconde n’est de trop, La Vie d’Adèle – Chapitres 1 et 2 raconte l’éclosion d’une jeune fille, Adèle, incarnée par une Adèle Exarchopoulos au sommet de son art, et d’un amour que les bonnes moeurs réprouvent. Tout aussi impressionnante, Léa Seydoux est Emma, la jeune femme aux cheveux bleus qui va chambouler l’existence de la jeune Adèle.

Librement adaptée de la BD de Julie Maroh, Le bleu est une couleur chaude, le film de Kechiche relate en parallèle le passage d’une adolescente à l’âge adulte et l’évolution, voire la vie d’une histoire d’amour. Le scénario, la réalisation, la mise en scène et le jeu d’acteurs convergent pour donner une densité inédite à La Vie d’Adèle – Chapitres 1 et 2. Les premiers regards, les préjugés, et surtout le désir et la passion, qui enflamment les corps, sont filmés avec une intensité qui peuvent choquer. Y compris les actrices. « Sur le film, on s’en rendait compte que ça allait loin. On s’en rendait compte qu’on donnait beaucoup, qu’on montrait beaucoup, que ce n’était pas du tout suggéré (…) Mais de le voir un an après, c’est complètement différent. Quand t’as fait 700 heures de rushes, tu ne sais pas quel film tu vas voir et tu ne te doutes pas que la scène de cul va durer 7 – 6 minutes », confiait Adèle Exarchopoulos, avec son habituel franc-parler, au lendemain de la projection du film à Cannes.

De sa collaboration avec Abdellatif, la jeune actrice dira : « C’est fait avec amour et confiance ». Une ambiance qui aura peut-être valu aux actrices d’être associées à la Palme d’Or décernée à Kechiche en mai dernier. Une première. Car le jury, présidé par Steven Spielberg, a salué le travail d’un trio d’artistes. Adellatif Kechiche a su tirer le meilleur de ses interprètes. Sa méthode continue donc de faire des miracles. « Avec Abdel, c’est difficile de préparer un rôle (…) Il nous met dans des états », confiait Léa Seydoux. « C’est plus instinctif », estimait pour sa part Adèle Exarchopoulos. Le résultat, une alchimie nommée La Vie d’Adèle – Chapitres 1 et 2.

La Vie d’Adèle – Chapitres 1 et 2

Lire la critique du film de La Vie d’Adèle – Chapitres 1 et 2

 

La Vie d’Adèle – Chapitres 1 et 2 de Abdellatif Kechiche

Avec Adèle Exarchopoulos et Léa Seydoux

Sortie française : 9 octobre 2013