Attentats en Belgique : au moins 26 morts et des dizaines de blessés

La Belgique a été frappée, ce mardi 22 mars 2016, par un triple attentat qui a fait au moins 26 morts et des dizaines de blessés, dans la capitale Bruxelles.

Après Paris, le 18 novembre 2015, Bruxelles frappée à son tour. La Belgique a en effet été frappée, ce mardi 22 mars 2016, par un triple attentat qui a fait au moins 26 morts et des dizaines de blessés. Selon un bilan provisoire, ces explosions ont fait au moins 26 morts et des dizaines de blessés.

Le chef du gouvernement belge, Charles Michel, a dénoncé mardi les « attentats aveugles violents et lâches » qui ont frappé Bruxelles en deux endroits, au hall des départs de l’aéroport international de Bruxelles-Zaventem et dans une rame de métro à la station Maalbeek dans le quartier européen. « Nous redoutions un attentat et c’est arrivé », a dit Charles Michel lors d’une conférence de presse en exhortant la population « au calme et à la solidarité ». Les deux attentats ont fait « de nombreux morts, de nombreuses personnes blessées parfois gravement », a précisé Charles Michel. Des sources hospitalières font état d’au moins 26 morts et des dizaines de blessés

Pour sa part, le procureur fédéral belge Van Leeuw, a indiqué que « ce matin à Zaventem, deux explosions se sont produites dans le hall des départs, l’une étant probablement provoquée par un kamikaze et un petit peu après une demi-heure une explosion s’est produite à (la station de métro) Maelbeek », dans le quartier européen de la capitale belge.

Une photo diffusée par la chaîne publique RTBF montrait une rame de métro éventrée, sièges déchiquetés, et parois calcinés, à la station de métro Maalbeek, frappée en pleine heure de pointe peu après 08H00 GMT à quelques encablures des institutions européennes.