Attentats de Paris : Jawad Bendaoud, logeur présumé d’Abdelhamid Abaaoud, mis en examen

Le parquet de Paris a requis, ce mardi, la mise en examen et le placement en détention provisoire de Jawad Bendaoud, l’homme soupçonné d’avoir fourni un logement à Abdelhamid Abaaoud, l’organisateur présumé des attentats du 13 novembre, en France.

Le parquet de Paris a requis, ce mardi, la mise en examen et le placement en détention provisoire de Jawad Bendaoud, l’homme soupçonné d’avoir fourni un logement à Abdelhamid Abaaoud, l’organisateur présumé des attentats du 13 novembre, en France. Jawad Bendaoud avait été présenté à un juge plus tôt dans la journée de ce mardi.

Après six jours de garde à vue, le parquet de Paris a requis, ce mardi 24 novembre 2015, la mise en examen notamment pour « participation à une association de malfaiteurs terroristes criminelle » et son placement en détention provisoire. C’est ce qu’ a annoncé le procureur de Paris François Molins, au cours d’une conférence de presse. Le procureur se dit convaincu que Jawad Bendaoud a « pris part, en toute connaissance de cause, » à une entreprise terroriste.

L’homme est soupçonné d’avoir fourni un logement de repli au djihadiste belge d’origine marocaine Abdelhamid Abaaoud, chef opérationnel présumé des attaques de Paris, et à un autre assaillant non identifié. « On m’a demandé de rendre service, j’ai rendu service, je n’étais pas au courant que c’était des terroristes », avait déclaré Jawad Bendaoud, mercredi 18 novembre, le jour de son arrestation.

Jawad Bendaoud avait été arrêté, le mercredi 18 novembre, dans la rue, à proximité immédiate de l’appartement de Saint-Denis, une banlieue nord de Paris, pris d’assaut par la police dans le cadre de l’enquête sur les attentats du vendredi 13 novembre. Abdelhamid Abaaoud, soupçonné d’être l’un des organisateurs de ces attaques, sa cousine Hasna Ait Boulahcen et un homme non identifié sont morts lors de cette opération.