Attentats de Kampala : mise en examen de 32 suspects

Trente-deux personnes ont été mises en examen par la justice ougandaise pour leur implication présumée dans les attentats meurtriers de Kampala, a annoncé mercredi le procureur général Richard Butera, annonce Europe 1. Deux attentats suicide avaient visé un restaurant éthiopien et le bar d’un club de rugby qui diffusaient la finale de la Coupe du monde de football le 11 juillet, tuant 76 personnes dans la capitale ougandaise. Ce double-attentat avait été revendiqué par les shebabs somaliens liés à Al-Qaïda.