Attentats à Paris : Hollande décrète l’état d’urgence et la fermeture des frontières

Suite aux attaques simultanées à Paris, à proximité du Stade de France et dans le 10ème et 11ème arrondissement de la capitale, où une prise d’otages était en cours dans la salle de spectacle du Bataclan, François Hollande annonce la mise en place de l’état d’urgence et la fermeture des frontières.

Ce vendredi soir, Paris a été la cible de plusieurs attaques, coordonnées. Ces attaques sont survenues dans le 10ème et le 11ème arrondissement de Paris et dans le secteur du Stade de France où se déroulait un match amical France-Allemagne auquel assistait le président de la République française, François Hollande. Un dernier bilan provisoire fait état d’au moins 46 morts.

Vers 21h30, il y eut une fusillade dans le quartier de République où un ou plusieurs hommes auraient ouvert le feu sur des personnes attablées en terrasse . Au 153 boulevard Voltaire, un kamikaze se serait fait exploser. Au moins deux déflagrations ont également été entendues aux abords du Stade de France, où se jouait un match de l’équipe de France de football qui faisait face à l’Allemagne. François Hollande qui s’y trouvait a aussitôt été exfiltré. L’une des explosions près du Stade de France provoquée par un kamikaze.

Sur Twitter, la préfecture de police recommande aux personnes qui se trouvent en Ile-de-France d’éviter de sortir sauf nécessité absolue. La préfecture recommande également aux établissements recevant du public, de renforcer la surveillance des entrées et d’accueillir ceux qui en auraient besoin, d’interrompre les manifestations ou événements en cours. De son côté, François Hollande annonce que les forces de sécurité font assaut notamment dans un lieu à Paris, évoquant des attaques terroristes sans précédent, une horreur, une terrible épreuve

Prenant la parole, François Hollande a annoncé, outre la mobilisation de toutes les forces possibles pour la neutralisation des terroristes et la sécurisation des quartiers concernés, le décret de l’état d’urgence et la fermeture des frontières. « J’ai également demandé qu’il y ait des renforts militaires, ils sont en ce moment sur l’agglomération parisienne pour être sûr qu’aucune attaque ne puisse de nouveau avoir lieu (…). Face à la terreur, la France doit être forte », a indiqué le dirigeant français.

Selon un nouveau bilan, au moins 46 personnes ont été tuées, ce vendredi soir, lors d’attaques simultanées à Paris. Les attaques ont eu lieu à proximité du Stade de France et dans les 10ème et 11ème arrondissements de la capitale, où un prise d’otages était en cours dans la salle de spectacle du Bataclan. Alors que la maire de Paris et la Préfecture de Paris demandent aux habitants de ne pas sortir de chez eux, François Hollande annonce donc la mise en place de l’état d’urgence et la fermeture des frontières.