Attentat en Egypte : un policier tué, 30 autres blessés

Un bâtiment de la police égyptienne situé près d’Ismaïliya sur le canal de Suez, a été la cible, ce jeudi, d’un attentat à la voiture piégée particulièrement violent, qui a a causé la mort d’un policier, blessant au moins 30 d’entre eux.

Un bâtiment de la police égyptienne situé près d’Ismaïliya, sur le canal de Suez, a été la cible, ce jeudi, d’un attentat particulièrement violent. L’explosion d’une voiture piégée a a causé la mort d’un policier, blessant au moins 30 d’entre eux.

Il faut reconnaître que plusieurs attaques à la voiture piégée ont récemment eu lieu dans cette ville proche du Nord-Sinaï, secoué pratiquement chaque jour par des attaques contre l’armée et la police depuis la destitution et l’arrestation du Président islamiste Mohamed Morsi par l’armée, le 3 juillet dernier.

En outre, le groupe jihadiste Beit Ansar al-Maqdess, basé dans le Sinaï, péninsule désertique du nord-est égyptien, a revendiqué plusieurs de ces attaques et menacé les forces de l’ordre d’en commettre d’autres. Raison pour laquelle ce groupe demeure le suspect numéro de cette attaque surprise.

Près de cent policiers et militaires ont été tués dans le Sinaï depuis le début du mois de juillet dernier. Cette attaque prouve encore une fois que bien qu’affaiblis, les Frères musulmans n’abdiquent pas.