Attaque des criquets pèlerins : la FAO craint pour l’Afrique de l’Est et appelle l’Ouest à la prévention

L’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a publié un nouveau rapport sur les éventuelles attaques de criquets pèlerins, entre juin et juillet, dans la partie orientale et occidentale du continent africain. Cette nouvelle alerte est une suite à celle du mois de mars après l’attaque de plusieurs plantations par ces insectes, en février dernier.

Dans ce rapport publié ce week-end, l’organisation onusienne fait savoir que les pays de l’Afrique de l’Est dont le Kenya, l’Ethiopie et la Somalie, vont connaitre la menace des criquets pèlerins, qui s’attaqueront une fois de plus à de milliers d’hectares de plantations. « Un nombre croissant d’essaims immatures de deuxième génération continuent de se former dans le nord-ouest du Kenya. La majeure partie de la formation d’essaims devrait se produire au cours des deux prochaines semaines, suivie d’une baisse en juillet », peut-on lire dans ce document, qui appelle aussi les pays de l’Afrique de l’Ouest à la prévention. « Si les pluies ne sont pas suffisantes, alors les essaims envahisseurs continueront probablement vers l’Est du Tchad et migreront vers l’Ouest. Cette menace devrait progressivement diminuer au cours des quatre prochaines semaines », prévient-il.

A en croire rapport, suite aux conditions météorologiques, le Rwanda, la Tanzanie, l’Ouganda, et le Soudan ne connaitront pas cette nouvelle attaque. Ces insectes, dont certains se trouvent dans la vallée du Nil, se déplacerons vers l’Est de l’Ethiopie, le nord de la Somalie et migreront vers la partie occidentale de l’Asie. Pendant ce temps, certains pays de la partie orientale du continent, dont l’Ethiopie et la Somalie poursuivent les activités de lutte contre cette nouvelle attaque. Des sources rapportent que les opérations de prévention contre les attaques des bandes larvaires et les essaims, des insectes, qui dévastent les plantations, se poursuivent dans différents centres et villes de ces deux pays.

Pour rappel, en février dernier, des millions de criquets pèlerins ont attaqué plusieurs pays de la Corne du continent dont la Somalie, le Kenya et l’Ethiopie. Ces insectes capables de parcourir 100 à 150 kilomètres en une journée ont ainsi ravagé des dizaines de milliers d’hectares de plantations, dans ces pays majoritairement pauvres.