Athlétisme : la Kényane Chepkoech a battu le record du monde du 5 km


Lecture 2 min.
Beatrice Chepkoech
Beatrice Chepkoech

Lors de la Monaco Run disputée ce dimanche, la Kényane Beatrice Chepkoech a battu le record du monde du 5 km route, en courant en 14’43’’. Elle succède à la Néerlandaise Sifan Hassan, qui détenait ce record depuis 2019. Chez les hommes, le grand favori Joshua Cheptegei l’a emporté sans forcer.

Malgré un vent particulièrement gênant, la championne du monde du 3 000 mètres steeple, la Kényane Beatrice Chepkoech, 29 ans, a établi un chrono de 14’43’’. Elle a battu le record du monde du 5 km route, ce dimanche 14 février 2021, à Monaco, en courant en 14 minutes 43 secondes.

C’est une autre Kényane, Caroline Kipkirui, qui détenait depuis 2018 le record du monde dans une course mixte (14’48’’), le chrono de Chepkoech étant également inférieur au temps le plus rapide de l’histoire, réussi il y a deux ans, à Monaco, par la Néerlandaise Sifan Hassan (14’44’’).

La championne du monde de chasse au steeple 2020 se dit vraiment contente de son palmarès : « Je suis tellement contente ! Même s’il y avait beaucoup de vent, j’ai réussi à suivre le rythme. En fin de compte, mon stimulateur cardiaque m’a dit « on peut le faire, poussons-le ». Je suis vraiment contente de ce record du monde ! ».

Sur la course masculine, le recordman du monde ougandais, Joshua Cheptegei, l’a emporté en 13 minutes 14 secondes, assez loin de son temps de référence établi l’an dernier, à Monaco (12 minutes 51 secondes). Il s’est imposé devant les Kényans Bethwell Kirgen (13’18’’) et Davis Kiplangat (13’19’’).

Le Français Morhad Amdouni a pris la 4ème place en 13 minutes 20 secondes, tout près du record d’Europe de son compatriote Jimmy Gressier (13 minutes 18 secondes).

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter