Assaut à Saint-Denis : une femme kamikaze se fait exploser

Une opération antiterroriste est en cours dans le centre-ville de Saint-Denis, en France, cinq jours après les attentats de Paris. Une femme kamikaze s’est fait exploser.

Une fusillade a éclaté vers 4h30 lors d’une opération antiterroriste dans le centre-ville de Saint-Denis, en France, cinq jours après les attentats de Paris. Une femme kamikaze s’est fait exploser. Cinq personnes ont été arrêtées par le Raid.

Tout le centre-ville de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) est entièrement bouclé, ce mercredi , alors que le Raid mène une opération antiterroriste visant le cerveau présumé des attentats de Paris, Abdelhamid Abaaoud, qui serait retranché dans un appartement.

Une fusillade a éclaté dans le centre-ville de Saint-Denis, entre des terroristes présumés et le Raid. Des détonations de grenades et des explosions ont ensuite suivi, alternant avec des moments de calme. Pour le moment, deux terroristes présumés sont morts, dont une femme, qui s’est fait exploser. Cinq personnes sont en garde à vue et au moins une personne est encore retranchée dans l’appartement.

Tous les habitants de la plus grande ville de Seine-Saint-Denis sont restés chez eux, sur recommandation des autorités.Les écoles sont fermées. Les transports en commun sont à l’arrêt. Au total, 20 lignes de bus sont interrompues en raison de la fermeture du centre bus de Saint-Denis par mesure de sécurité. La ville semble en état de siège. Outre les membres du Raid, les camions de pompiers, les militaires se sont aussi déployés à Saint-Denis.

Officiellement, l’assaut lancé n’est pas encore terminé, et deux personnes pourraient encore se trouver à l’intérieur de l’appartement.