Assaut à Saint-Denis : l’hébergeur a fait de la prison

Le jeune qui a hébergé les terroristes de mercredi matin à Saint-Denis, en banlieue parisienne, sort de huit ans de prison pour meurtre.

Alors que l’intervention de la police à Saint-Denis s’est achevée quelques heures auparavant avec la neutralisation des terroristes, on apprend que la personne qui les a hébergés, à la rue Corbillon, s ort de huit ans de prison pour meurtre. Est-il le complice des terroristes? Le mystère demeure sur la responsabilité de ce jeune homme d’origine maghrébine.

Le parquet de Bobigny, confirme que Yawad Bendaoud, interpellé ce matin, a été condamné, pour « coups mortels », à huit ans de prison par la cour d’assises de Seine-Saint-Denis, en novembre 2008. Il était sorti en septembre 2013, a précisé un représentant du parquet.

Au cours de son interrogatoire, Yawad Bendaoud, qui a été interpellé par les policiers lors de l’assaut dans cette ville de Seine-Saint-Denis, a affirmé à la police ne pas savoir que les deux personnes qu’il a hébergés venaient de la Belgique. « Un ami m’a demandé d’héberger deux de ses potes pour quelques jours », a déclaré à la police cet homme d’une trentaine d’années.

Une de ses amies, qui dit avoir dormi dans l’appartement, la semaine dernière, a expliqué qu’il s’agissait d’un logement dont son ami a forcé la porte, « une sorte de squat ». Selon elle, les deux visiteurs sont arrivés « il y a deux jours ». La jeune femme est également en garde à vue, selon le procureur.

Plusieurs questions demeurent sans réponse. Yawad Bendaoud est-il en lien avec les terroristes ? Quel est son rôle dans cette affaire ? Connaissait-il les terroristes et leurs intentions ? Des questions auxquelles les enquêteurs vont tenter de trouver des réponses.