Arrivée du chanteur Curtis Jackson « 50 Cent » en Angola

Le chanteur américain de rap, Curtis James Jackson « 50 Cent » est arrivé vendredi à Luanda où il se produira en spectacle et participera aux activités de prévention du VIH/SIDA.

Après plusieurs reports de sa venue en Angola, l’artiste invité par le promoteur angolais des spectacles « Casablanca », a été reçu à l’aéroport international de Luanda par quelques 200 fans, dans un climat euphorique où il a fallu mobiliser un fort dispositif de sécurité.

« 50 Cent », considéré comme un des meilleurs chanteurs de rap d’actualité, devra prendre part, vendredi, avec plus de 200 étudiants angolais à une rencontre sur la prévention du VIH/SIDA organisée par l’ambassade des Etats-Unis en Angola en partenariat avec l’ONG américaine Population Services International (PSI).

Durant la rencontre, l’ambassadeur américain en Angola, Cynthia Efird et « 50 Cent » discuteront avec les jeunes de l’importance de la lutte contre le VIH/SIDA, précise un communiqué de presse du Consulat des Etats-Unis.

« 50 Cent » avait lancé en février 2003 l’album « Get Rich or Die Tryin' », dont plus de 12 millions de copies ont été vendues dans le monde entier et où on relève les succès tels que « In Da Club », « 21 Questions » et « P.I.M.P ».

En mars 2005, le « rapper » a publié son deuxième album intitulé « The Massacre », dont 9,8 millions de copies ont été vendues dans le monde, où figurent les titres tels que « Candy Shop », « Disco Inferno » et « Just a Lil’ Bit ».

Né à 6 juillet 1975 à Quees, à New York, « 50 Cent » fait partie de la bande « G-Unit » et est produit par les « rappers », Eminem et Dr Dre.