Armement : l’Algérie réceptionne 2 hélicoptères d’attaque russes

Deux hélicoptères d’attaques Mi-28NE ont été livrés sur une base aérienne dans le sud de l’Algérie par un avion-cargo Antonov 124. Les hélicoptères sont actuellement en cours de montage.

Deux des 42 hélicoptères d’attaque russes Mi-28NE achetés par l’Algérie ont été livrés la semaine dernière, précisément le 26 mai 2016, sur une base aérienne dans le sud de l’Algérie. C’est un avion-cargo Antonov 124 qui a été spécialement affrété pour transporter ces appareils sophistiqués qui, selon le site d’information algérien SecretDifa3, sont actuellement en cours de montage.

L’Algérie et la Russie ont signé, le 26 décembre 2013, un contrat portant sur la livraison de 42 hélicoptères d’attaque russes Mi-28NE dans le but de combattre le terrorisme. Dans ce contexte, la Russie a livré à l’Algérie un satellite qui permettra de surveiller la situation aux frontières avec la Tunisie, la Libye, le Mali et le Niger. L’Algérie, pays d’Afrique du Nord, avait, l’année dernière, acheté une douzaine de chasseurs-bombardiers russes Su-32 et Su-34 pour un montant d’environ 600 millions de dollars ainsi que des avions de transport Il-76MD-90A.

Les hélicoptères d’attaque russes de type Mi-28NE sont principalement destinés à un rôle anti-char. Ils sont notamment capables de trouver et de détruire les chars ennemis, d’éliminer les effectifs, de trouver et détruire les bateaux ou tout autre dispositif flottant, d’engager le combat avec les appareils volants et de détruire des cibles aériennes volant à basse vitesse, de jour comme de nuit.