Ariel Sheney se déchaîne et accuse, Tina Glamour le recadre

Ariel Sheney

Le 21 août 2020, Ariel Sheney dévoilait sur sa page Facebook son nouveau single intitulé « La Colère du Lion ». Dans ce morceau, l’artiste fait des révélations troublantes sur des membres de la Yôrôgang dont Arnaud Jaguar et Youyou Toit rouge. Il est clair que pour lui, ce sont tous des hypocrites qui n’ont pas hésité un seul instant à comploter pour qu’il manque les obsèques de son ex-mentor. Mais ses accusations vont bien plus loin que ça.

Le grand déballage de Ariel Sheney

Face à la conduite indigne qu’adoptent plusieurs membres de la Yôrôgang, depuis l’inhumation du président de Chine, Ariel Sheney n’arrivait plus à continuer à garder le silence. Il fallait que ça sorte. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a trouvé la bonne façon de le faire. C’est à travers un single enflammé, ayant pour titre évocateur « La Colère du Lion », que celui qui se nomme Juda a choisi pour révéler, au grand jour, la méchanceté et l’hypocrisie qui minent la grande famille de Chine.

Comme il l’affirme clairement dans l’un des couplets de son nouveau single, « Bande d’hypocrites ! Il y a des choses que je sais qui peuvent détruire vos vies… », l’artiste ivoirien dit être au courant de toutes les manigances de Youyou Toit rouge, d’Arnaud Jaguar et de plusieurs chinois. Pour prouver ses allégations, il révèle d’abord la malhonnêteté de Youyou qui aurait gardé pour lui l’argent qu’il lui a remis pour l’organisation du festival du Daïshi qui s’est tenu le 26 janvier dernier.

Après quoi, il nous apprend que la Yôrôgang est gangrenée par des profiteurs et des opportunistes qui ne sont là que pour « se remplir les poches et régler leurs comptes avec d’autres personnes ». Des « commères » qui n’ont pas, un seul instant, hésité à attribuer à Arnaud Jaguar le qualificatif du « plus grand traitre du gbonhi » puis à lui rappeler que celui-ci est le seul responsable de sa séparation avec le défunt Arafat DJ. Une information qu’Ariel Sheney avait déjà.

Mettre tout cela sur le tapis lui a permis d’attirer l’attention des uns et des autres sur le fait que la Chine n’a jamais été la famille unie qu’elle donne l’impression d’être. Il va même jusqu’à s’interroger sur le type d’amour que les Chinois avaient pour son Vieux de son vivant.

Ce déballage inattendu d’Ariel Sheney, qui survient peu de temps après le 1er anniversaire de décès de Didier Houon, a, comme on pouvait s’y attendre, suscité, chez les membres de la Yôrôgang, plusieurs réactions, donnant lieu à des clashs entre l’ancien protégé du défunt Arafat DJ et les Chinois.

Pour tenter de mettre un terme à cette mésentente qui touche de près son défunt fils, Tina Glamour, rompt le silence en fustigeant les comportements inopportuns de tous les acteurs de ces clashs qui n’en finissent plus. « Laissez mon fils se reposer, il a besoin de paix là où il est », leur balance-t-elle toute furieuse. Espérons que cela suffise à calmer leurs ardeurs respectives.