Angolagate : Charles Pasqua balance Chirac

L’ancien Ministre de l’intérieur français Charles Pasqua mis en cause dans l’affaire de l’Angolagate et condamné en première instance à trois ans de prison, dont deux avec sursis, a chargé l’ancien Président Jacques Chirac rapporte le site du journal Le Point. « C’est consternant que de hautes personnalités qui m’ont donné mandat pour mener un certain nombre d’actions se retranchent » aujourd’hui derrière divers motifs juridiques. « Chirac avait donné les instructions nécessaires » précise le journal.