Angola : Sonangol dépose une plainte pénale contre Isabel dos Santos


Lecture 1 min.
arton60286

Après l’éviction en novembre d’Isabel dos Santos du poste de président du conseil d’administration de la Sonangol (compagnie nationale de combustible) par le nouveau président angolais, João Lourenço, la nouvelle direction de la compagnie pétrolière attaque la fille de l’ancien Président de l’Angola en justice pour de possible détournement de fonds.

C’est la Correio da Manhã qui a révélé cette affaire indiquant que la Sonalgol avait déjà envoyé une plainte pénale au procureur général de l’Angola contre Isabel dos Santos pour des malversations concernant la distribution des dividendes pour plus de 400 millions d’euros en 2016. Correio da Manhã cite des sources liées au gouvernement angolais qui garantissent que le PGR portugais sera également invité à enquêter sur ce processus.

Afrik-News révèle aussi que la justice s’interroge également sur un virement mensuel, mis en place dès l’arrivée d’Isabel dos Santos à la tête de la compagnie, de 10 millions d’euros de la Sonangol vers une entreprise portugaise dont elle est l’actionnaire principale.

Présentée comme la femme la plus riche d’Afrique, Isabel dos Santos est la femme de Sindika Dokolo, opposant au président Kabila qui s’est récemment investi dans la vie politique de la RDC.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter