Angola : nouvelle manifestation suite à des arrestations

Une nouvelle manifestation à 14 heures (heure locale) est prévue en Angola, a rapporté à l’AFP Mangovo Ngoyo, l’un des organisateurs. En cause, l’arrestation dans la soirée de dimanche à lundi de trois journalistes, leur chauffeur et un chanteur engagé. Le rappeur Brigadeiro Mata Frakus a critiqué le président angolais, José Eduardo Dos Santos. De nombreux appels à manifester sont lancés contre le régime de Dos Santos, mais ne disposent pas du soutien de l’Union nationale pour l’indépendance totale de l’Angola (Unita), parti d’opposition. Samedi, une contre-manifestation à l’initiative du gouvernement a rassemblé une dizaine de milliers de personnes.