Angola : le Coronavirus impose une digitalisation de l’économie

A l’image de plusieurs pays, l’Angola s’est mis à l’heure du digital pour régler une grande partie de son économie, notamment durant la pandémie de Coronavirus.

En Angola et dans plusieurs autres pays, africains et d’ailleurs, la pandémie de Coronavirus a encouragé la digitalisation d’une certaine partie de l’économie. Et l’Angola n’est pas un cas isolé. Ce ne sont pas les exemples qui manquent. PDG de Appy Saude, Pedro Beirao dirige une plateforme qui a totalement modifié la relation entre les patients et le secteur de la santé, avec les médecins, les hôpitaux et les pharmacies plus particulièrement.

« Notre plateforme comble un manque dans le contexte de pandémie de Covid-19 où, pas seulement en Angola, mais partout dans le monde, on a eu de nombreuses ruptures de stocks : les gens se sont rués dans les pharmacies ou les établissements de santé pour obtenir de l’aide et avoir accès à des produits. Mais, ils ne les ont pas trouvés et ont dû aller ailleurs », explique le Directeur général de Appy Saude.

Et de poursuivre en reconnaissant qu’ «en Angola, grâce à notre solution, nous étions préparés parce que toute l’information est disponible en ligne. On n’a pas besoin d’aller dans différentes pharmacies pour trouver un masque, du gel hydro alcoolique ou tout ce qu’il nous fait en ce moment ».

Dans plusieurs pays, comme c’est le cas au Sénégal, la pandémie de Covid-19, qui oblige la réduction drastique des déplacements, a fait naitre le télétravail. Alors, il est normal qu’on pense à régler bien des problèmes à travers l’internet, c’est-à-dire trouver des solutions à ses problèmes sans se déplacer.