Anglo American: bond du cuivre mais chute du minerai de fer au 3T

Le géant minier anglo-sud-africain Anglo American a enregistré un bond de sa production de cuivre au troisième trimestre mais a accusé une chute de celle de minerai de fer, a-t-il annoncé vendredi dans un communiqué.

La production de cuivre a bondi de 32% sur un an à 207.300 tonnes, tirée par une hausse de 22% de la production dans sa mine de Los Bronces au Chili et par un envol de 130% de celle de sa mine de Collahuasi, également au Chili.

La production de minerai de fer du groupe a en revanche chuté de 24% à 9,5 millions de tonnes en raison d’une mauvaise performance dans la mine sud-africaine de Sishen qui n’a été que partiellement compensée par la solide performance de celle de Kolomela, également en Afrique du sud.

La production de platine est elle restée stable à 623.000 onces.

Premier producteur mondial de platine avec sa filiale sud-africaine Amplats, Anglo American avait vu sa production chuter l’an dernier en raison de la vague de grèves sauvages qui avait démarré dans le sang en août à Marikana, mine du groupe Lonmin, avant de se propager au reste de l’Afrique du sud.