Angleterre : 18 Africains au panthéon de la Premier League !

La Premier League anglaise est devenue, depuis une dizaine d’années, la destination la plus privilégiée des grands footballeurs africains. Beaucoup ont inscrit leur nom dans l’histoire de ce championnat le plus médiatisé au monde, dont récemment le Sénégalais Sadio Mané, le Guinéen Naby Keïta «Deco» ou encore le Camerounais Joël Matip. Quant à l’Égyptien Mohamed Salah, c’est sa deuxième couronne en Premier League, avec deux clubs différents.

L’ancien gardien de but zimbabwéen de Liverpool des années 1981 à 1994, Bruce David Grobbelaar, a été le premier Africain à inscrire son nom au panthéon du football anglais et le plus titré. Avec les Reds, il a soulevé 6 titres de champion d’Angleterre en 1982, 1983, 1984, 1986, 1988 et 1990. Il a véritablement marqué son époque, par ses détentes phénoménales, son « invincibilité ». C’était une muraille presque infranchissable et avait contribué à faire de Liverpool l’un des meilleurs clubs en Europe. Il est ainsi devenu célèbre pour son style excentrique et flamboyant. Au fils des années, il a fini par convaincre qu’il n’est pas qu’un simple «showman», mais aussi un grand gardien de but.

Le Drogbazooka quatre fois champion d’Angleterre avec Chelsea

Élevés au rang de légende, l’Ivoirien Didier Drogba a marqué de son emprunte la Premier League anglaise. Deux fois meilleur buteur de ce championnat en 2007 (20 buts) et 2012 (29 buts), le Drogbazooka a aussi remporté quatre fois le titre de champions d’Angleterre avec Chelsea en 2005, 2006, 2010 et 2015. Il est également meilleur passeur en 2006 avec 11 passes décisives. Au nombre de titres gagnés, il devance son compatriote Yaya Gnégnéri Touré. Après 8 années passées sous les couleurs de Manchester City, il a remporté trois titres de champion, notamment en 2012, 2014 et 2018. Mais, aussi du Sud-Africain Quinton Fortune. En six saisons passées en Angleterre, le Bafana Bafana participe à trois titres de champion avec Manchester United (2000, 2001 et 2003)

Salah égale Mahrez et Kolo Touré

Sacré cette saison 2019-2020 avec Liverpool, l’Égyptien Mohamed Salah, déjà vainqueur en 2015 avec Chelsea, devient le troisième joueur africain à remporter le titre de champion d’Angleterre avec deux clubs différents. Il inscrit son nom dans cette catégorie, après l’Algérien Riyad Mahrez (2016 avec Leicester City et 2019 avec Manchester City), tout comme l’Ivoirien Kolo Touré. L’ancien défenseur des Éléphants de la Côte d’Ivoire a largement contribué à la belle épopée d’Arsenal en 2004, mais aussi celle de 2012.

Par ailleurs, le Sénégalais Sadio Mané, co-meilleur buteur de la Premier League, la saison dernière, avec 22 réalisations, à égalité avec Mohamed Salah et le Gabonais Pierre Emerick Aubameyang, inscrit, pour la première fois, son nom dans le palmarès de ce championnat. C’est le premier Sénégalais à avoir gagné cette couronne, au même titre que le Guinéen Naby Keïta «Deco» ou encore le Camerounais Joël Matip. Ils succèdent à l’Algérien Riyad Mahrez, vainqueur en 2019 avec Manchester City.

Les Africains vainqueurs de la PL

  1. Sadio Mané (Sénégal/Liverpool) 2020
  2. Joël Matip (Cameroun/Liverpool) 2020
  3. Naby Keïta (Guinée/Liverpool) 2020
  4. Victor Moses (Nigeria/Chelsea) 2017
  5. Salomon Kalou (Côte d’Ivoire/Chelsea) 2010
  6. Manucho Goncalves (Angola/Man. Utd) 2009
  7. Mohamed Salah (Égypte/Chelsea/Liverpool) 2015 et 2020
  8. Riyad Mahrez (Leicester City/Man. City) 2016 et 2019
  9. Nkwanku Kanu (Nigeria/Arsenal) 2010 et 2015
  10. Michael Essien (Ghana/Chelsea) 2006 et 2010
  11. Jérémie Njitap (Cameroun/Chelsea) 2006 et 2010
  12. Kolo Touré (Côte d’Ivoire/Arsenal/Man. City) 2004 et 2012
  13. Lauren Étamé Mayer (Cameroun/Arsenal) 2002 et 2004
  14. John Obi Mikel (Nigeria/Chelsea) 2002 et 2004
  15. Yaya Touré (Côte d’Ivoire/Man. City) 2012, 2014 et 2018
  16. Quinton Fortune (Afrique du Sud/Man. Utd) 2000, 2001, 2003
  17. Didier Drogba (Côte d’Ivoire/Chelsea) 2005, 2006, 2010 et 2015
  18. Bruce David Grobbelaar (Zimbabwe/Liverpool) 1982, 1983, 1984, 1986, 1988 et 1990