Aminata Diallo de nouveau en garde à vue dans l’affaire Hamraoui

Aminata Diallo et Kheira Hamraoui
Aminata Diallo et Kheira Hamraoui

Nouveau rebondissement dans l’affaire Hamraoui qui secoue le football féminin français. Aminata Diallo a été interpellée ce matin et placée en garde à vue. C’est la seconde fois qu’elle est entendue dans l’enquête sur l’agression dont avait été victime Kheira Hamraoui, en novembre 2021.

10 mois après la violente agression à la barre de fer dont Kheira Hamraoui avait été victime, près de Bougival, le centre d’entraînement du club parisien, l’affaire connaît un rebondissement. Une nouvelle fois, au centre de l’affaire, sa désormais ex coéquipière du PSG, Aminata Diallo.

Hayet Kébir, épouse d'Eric Abidal
Hayet Kébir, épouse d’Eric Abidal

Pour mémoire, Kheira Hamraoui avait été agressée alors qu’elle rentrait en voiture en compagnie d’Aminata Diallo. La première piste de l’enquête de la police judiciaire portait sur un règlement de compte entre les deux coéquipières du PSG, en lutte pour une place de titulaire dans l’effectif parisien. Pourtant, la justice avait changé son fusil d’épaule pour étudier la vie personnelle d’Hamraoui. Rapidement avait alors été mis en avant sa relation adultérine avec Eric Abidal, ancien footballeur international français et cadre sportif du FC Barcelone où jouait alors Hamraoui. Cette enquête avait d’ailleurs entrainé logiquement la séparation entre Eric et Hayet Abidal, la femme du joueur, d’origine algérienne comme Hamraoui.

Aminata Diallo toujours dans le viseur

Dans le même temps, Aminata Diallo n’était pas totalement sortie de l’affaire et en mars 2022, Me Saïd Harir, avocat de Kheira Hamraoui, avait adressé un courrier au PSG pour y dénoncer le harcèlement dont était victime sa cliente. Il dénonçait alors des «faits qui altèrent gravement la santé psychologique de sa cliente dans le cadre de son exercice professionnel» et accusait nommément trois joueuses, Aminata Diallo, Marie-Antoinette Katoto et Kadidiatou Diani, d’avoir «provoqué, menacé, insulté et intimidé» Kheira Hamraoui».

La nouvelle garde à vue d’Aminata Diallo serait liée à l’arrestation de plusieurs personnes suspectées d’avoir participé au guet-apens à la barre de fer ayant blessé Hamraoui. La police judiciaire de Versailles, en charge du dossier, pourrait donc avoir des éléments nouveaux incriminant Aminata Diallo.