Alpha Condé autorisé à quitter la Guinée


Lecture 2 min.
Alpha Condé avec les Forces spéciales
Alpha Condé assis au milieu des Forces spéciales

L’ex-chef de l’Etat guinéen, Alpha Condé, vient de recevoir du régime de la Transition l’autorisation de quitter son pays pour aller se faire soigner à l’étranger.

C’est ce vendredi 31 décembre que l’ex-chef d’Etat guinéen, Alpha Condé, a areçu des autorités de la Transition de ce pays d’Afrique de l’Ouest l’autorisation de quitter le pays pour des examens médicaux à l’étranger. C’est à travers un communiqué que le gouvernement de Transition a fait cette annonce, sans précision sur la date ni le lieu de « l’évacuation sanitaire ».

« En concertation avec la CEDEAO (Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest), l’ancien Président Alpha Condé est autorisé à aller se faire soigner à l’extérieur pour une période d’un mois », a indiqué, vendredi soir, les nouvelles autorités guinéennes, répondant à une des principales exigences des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO.

« Cette démarche humanitaire s’inscrit dans le cadre du respect de la dignité et de la considération que le CCNRD (comité national du rassemblement pour le développement) n’a cessé d’observer à l’égard des anciens dirigeants du pays depuis le 05 septembre 2021 », précise le communiqué, qui n’a pas cité la requête faite par la CEDEAO aussi après le putsch.

Le 18 septembre dernier, moins de deux semaines après le putsch intervenu le 5 septembre, la CEDEAO, représentée par Alassane Ouattara et Nana Akjufo-Addo, respectivement Présidents du Ghana et de la Côte d’Ivoire, avait mis la pression sur le Colonel Mamady Doumbouya et ses hommes pour qu’ils acceptent de libérer Alpha Condé. Une requête refusée à l’époque par la junte au pouvoir.

A lire : Coup d’Etat en Guinée : l’ONU, l’UA et la CEDEAO exigent la libération immédiate d’Alpha Condé

Avatar photo
Journaliste pluridisciplinaire, je suis passionné de l’information en lien avec l’Afrique. D’où mon attachement à Afrik.com, premier site panafricain d’information en ligne
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter