AlloSud : le nouvel agenda culturel afro-maghrébin

Fini le métro-boulot-dodo pour les immigrés. Le magazine gratuit Allosud les informe sur l’actualité culturelle africaine et maghrébine. Au menu : spectacles, littérature, arts, tous les ingrédients sont là pour améliorer leur quotidien et celui de tous les amoureux d’Afrique.

Du vert, du rouge, du jaune, c’est un festival de couleurs que nous offre AlloSud. Le premier numéro de ce magazine gratuit, lancé au mois de février, informe des différents évènements culturels afro-maghrébins dans l’Hexagone. L’objectif pour Myriam Kassem, la directrice de publication, « améliorer leur vie, en les tenant au courant de l’actualité culturelle et des bons plans ».

Cette franco-tunisienne de 43 ans, graphiste et maquettiste depuis 25 ans, n’a pas froid aux yeux. Avant de se mettre à son propre compte, elle avait travaillé pour des maisons d’édition, puis de communication. « Nous avons commencé à nous pencher sur le projet en décembre 2010. Je refuse catégoriquement ce discours qui dit que les immigrés ne font rien. Nous avons vu qu’il y avait des possibilités et nous nous sommes lancés. Le premier numéro était prévu pour le mois de janvier, mais nous l’avons décalé jusqu’en février, en raison des difficultés climatiques».

Myriam Kassem travaille aussi avec son frère Thierry Kassem qui gère la communication et la publicité du gratuit, ainsi qu’Emmanuelle Dal’Secco, une journaliste de formation qui écrit notamment pour le magazine « Déclic » de Handicap international. Si elle a pris la décision de se replonger à nouveau dans l’univers de la presse, c’est pour la solidarité qui existe dans ce milieu. « Les maquettistes, les journalistes, les commerciales, tous travaillent en équipe et j’aime beaucoup ça. En communication c’est différent, chacun travaille dans son coin ».

Un magazine ludique

Ludique pour faciliter la lecture, on trouve dans AlloSud des petits articles sur des rubriques comme : bons plans, téléphonie, technologie, shopping, gastronomie, voyage… « Nous jouons beaucoup avec les couleurs pour bien départager les articles et les rendre plus sympas à lire ». Les lecteurs ont à leur disposition de multiples conseils. Le sport et la musique ne sont pas en reste. On y trouve d’ailleurs des portraits de musiciens méconnus.

Le gratuit est uniquement distribué en région parisienne. Il est accessible aux sorties des métros, dans les petits commerces de proximité, tels que les épiceries, boucheries, salons de coiffures, taxiphones, boulangeries ou Franprix. « L’idée c’est d’être le plus proche possible des gens. Nous savons que la communauté afro-magrébine est très concentrée dans le département du 93, notamment dans les villes comme Saint-Denis, Bobigny, ou des quartiers parisiens comme Barbès et Château-rouge.

Très optimiste, elle croit dur comme fer à ce projet. « Je n’ai aucun doute là dessus. Je sais que ça va marcher. Beaucoup de lecteurs nous appellent pour nous féliciter ».

Le numéro du mois d’avril est déjà disponible. L’aventure ne fait que commencer pour AlloSud qui semble avoir de beaux jours devant lui…

 Le site internet d’Allosud