Allemagne : Algérie, Maroc et Tunisie, des pays sûrs ?

L’Algérie, le Maroc et la Tunisie sont-ils des pays sûrs ? Le débat est posé au Parlement allemand où le vote a été reporté.

Au mois de mai dernier, la chambre basse du Parlement allemand, Bundestag, avait voté le projet portant l’inscription de l’Algérie, la Tunisie et le Maroc sur la liste des « pays sûrs ». Ce vendredi 17juin 2016, la chambre haute, Bundesrat, a reporté son vote faute de majorité.

A l’origine de ce nouveau report, l’opposition des Verts au projet d’Angela Merkel et la coalition conservateurs-sociaux-démocrates au pouvoir. N’ayant pas de majorité suffisante pour faire passer ce texte, le vote a été reporté à une date qui n’a pas encore été déterminée. Les Verts motivent leur refus d’adopter cette réforme par les discriminations visant les homosexuels, les atteintes à la liberté d’expression et les cas de torture qui y sont recensés.

Le projet de loi de la Chancelière allemande vise à classer l’Algérie, la Tunisie et le Maroc comme pays comme sûrs afin de faciliter l’expulsion des demandeurs d’asile économiques provenant de ces trois ces pays du Maghreb. L’année passée, quelque 26 000 Maghrébins sont arrivés en Allemagne qui a accueilli plus d’un million de demandeurs d’asile.

Cette décision d’expulser les Maghrébins a surtout été motivée par la vague d’agressions sexuelles, lors du nouvel An, à Cologne, alors que la plupart des coupables identifiés sont originaires du Maghreb, notamment du Maroc et de l’Algérie.