Allemagne : alerte à la bombe à Cologne

La police allemande

En Allemagne, le siège de l’Union turco-islamique pour les affaires religieuses (DITIB), situé dans la ville de Cologne, a été évacué, ce mardi 9 juillet 2019, suite à une alerte à la bombe.

Tout est parti d’un message électronique envoyé au DITIB par le groupe d’extrême droite Volksfront. La correspondance, qui informait d’une alerte à la bombe, a été transmis à la police, ont indiqué les services d’Anadolu. Les forces de sécurité ont aussitôt évacué le siège du DITIB, qui abrite la mosquée centrale de Cologne, et ont bouclé le secteur, pour des raisons sécuritaires.

Cette alerte, intervient seulement un peu plus de deux semaines après qu’un individu de 39 ans, dont l’identité n’a pas été révélée par les autorités allemandes, ait été arrêté. C’était dans la nuit du 19 au 20 juin. « Le suspect fait l’objet d’un mandat d’arrêt des autorités belges pour son soutien présumé à une organisation terroriste en lien avec les attaques terroristes qui ont notamment visé la salle de concert du Bataclan, à Paris, le 13 novembre 2015 ».

Il s’agit d’un Bosnien, en relation avec les frères Abdeslam, artisan des attentats de Paris. Le 6 juin dernier, deux suspects, dont un proche de Salah Abdeslam, ont été remis à la justice française. Au total, quatorze personnes sont mises en examen dans cette enquête. Parmi ces détenus, Salah Abdeslam, Français d’origine marocaine, le seul survivant parmi les assaillants de Paris. Il a été condamné par la justice belge à 20 ans de prison