Alioune Tine réfugié au Burkina Faso

Le président de la Rencontre africaine de défense des droits de l’Homme (Raddho), Alioune Tine, coordinateur du mouvement du 23 juin, se trouve actuellement au Burkina Faso en raison de craintes pour sa sécurité a-t-il déclaré dans une interview à L’Observateur Paalga. « J’ai reçu des menaces et le Président de la République (Abdoulaye Wade ndlr) lui-même a tenu des propos selon lesquels il me considère comme son pire ennemi. Il faut donc que je fasse très attention ». Pour Alioune Tine, si les élections se passent normalement, Macky Sall devrait l’emporter facilement : « Aujourd’hui si les élections se déroulent de façon transparente, le président sortant ne peut pas gagner. Nous allons y veiller et la communauté internationale va y veiller ».