« Algériens mal élevés, grossiers, violents » : « Vos rappeurs violeurs », Moha La Squale confirme-t-il Zemmour ?

Moha La Squale

Le rappeur franco-algérien, Moha La Squale, est accusé de viol, violence et séquestration sur des femmes, en France. Ces accusations font suite à de nombreux témoignages diffusés sur les réseaux sociaux et interviennent au moment où le journaliste Eric Zemmour évoque des « Algériens mal élevés, grossiers, violents ».

Moha La Squale, rappeur franco-algérien, est au cœur d’un scandale qui a pris naissance sur les réseaux sociaux. Le jeune artiste de 25 ans est accusé de viol, violence et séquestration sur des femmes, en France. L’affaire fait grand bruit sur la Toile, depuis un peu plus de 24 heures.

Le rappeur risque gros, d’autant que ce sont de nombreux témoignages qui l’accablent sur la Toile, l’accusant de viol, de violence et de séquestration. Ce, sur des dizaines de femmes. Tout est parti de révélations faites par une jeune femme dénommée Romy, qui a partagé des stories sur son compte Instagram.

« Il était ultra irrespectueux… Mais vu qu’il a de l’argent, il prend une confiance mais monumentale (…). C’est un grand malade… Je connais beaucoup de gens qui ont vécu des trucs très graves avec lui… Vos rappeurs violeurs qui font des sons de love et qui séquestrent des meufs; qui frappent leur go et qui après ooooh ma lunaaaa », a écrit la jeune femme sur un post, citant nommément l’artiste franco-algérien.

Cette sortie de Romy a déclenché une vague de témoignages au sujet de maha La Squale. Surtout que la femme a également partagé plusieurs autres messages de victimes présumées du rappeur de 25 ans. Cette affaire survient alors qu’un autre chapitre a été ouvert entre le journaliste Eric Zemmour et le rappeur Booba.

Evoquant le regain de violences en France durant cet été 2020, principalement, Zemmour a pointé du doigt les Algériens qui ne sont pas rentrés au bled, du fait des mesures sanitaires. Zemmour est allé plus loin, parlant d’Algériens mal élevés, grossiers, violents », ce qui a fait sortir Booba de ses gongs et mettre en garde le journaliste.

A lire : « Algériens mal élevés, grossiers, violents » : Booba met en garde Eric Zemmour