Algérie : une mère et sa fille violées par quatre individus

En Algérie, deux femmes ont été victimes d’un viol collectif, après avoir été piégées par quatre individus armés d’armes blanches.

Les faits, rapportés par ObsevAlgérie, ont eu lieu dans la wilaya de Guelma, située à l’est de l’Algérie. Deux femmes, un mère et sa fille, sans domicile fixe, ont été victimes d’une violente agression sexuelle. Après avoir été piégées par quatre hommes, dans la wilaya de Guelma, elles ont été victimes d’un viol collectif.

Selon le journal, leur plan machiavélique a commencé par la proposition par l’un des hommes d’un site d’hébergement, en cette période de froid glacial. Mieux, indique ObsevAlgérie, l’individu leur avait également fait miroiter le don de nourriture et de vêtements. C’est ainsi que les deux femmes ont suivi l’homme dans une maison abandonnée, sans se douter une seule seconde que d’autres complices les attendaient. Trois agresseurs étaient déjà sur place. Ils attendaient dans cette maison abandonnée l’arrivée du quatrième en compagnie des deux victimes. Sous l’emprise de la drogue et de l’alcool, les quatre hommes ont séquestré et violé les deux femmes.

Alertés du kidnapping des deux femmes par un appel anonyme, les gendarmes ont fait irruption dans la maison et ont réussi à libérer les victimes, malgré la résistance des quatre agresseurs qui tentaient de dissuader les pandores avec des armes blanches. Arrêtés, les quatre violeurs ont été présentés devant le procureur de la République, qui les a placés sous mandat de dépôt.