Algérie : une importante quantité d’armes de guerre et d’explosifs saisie à In Guezzam

L’Armée nationale populaire algérienne (ANP) à saisi, mardi 14 avril, une importante quantité d’armes de guerre, de munitions et d’explosifs à In Guezzam.

Une importante quantité d’armes de guerre, de munitions et d’explosifs a été saisie, mardi 14 avril, dans l’extrême sud de l’Algérie, à In Guezzam (6e région militaire), lors d’une tentative de leur acheminement. Les forces militaires ont réussi à mettre en échec cette opération .

« L’opération, qui a eu lieu suite à une patrouille de reconnaissance menée par les éléments de l’ANP, près de la bande frontalière à Tiririne, s’est soldée par la découverte d’une cache contenant six (6) pistolets mitrailleurs de type Kalachnikov, trois (3) fusils mitrailleurs de type FMPK, deux (2) lance-roquettes de type (RPG-7) et (SPG-9), deux (2) mortiers de calibre (60 mm), six (6) mitrailleurs de calibres 14,5mm et 12,7mm, deux (2) mines anti-groupes, soixante (60) grenades offensives et défensives, deux cent vingt-cinq (225) kilogrammes de produits explosifs, quarante-cinq (45) roquettes de différents calibres et mille sept cent soixante et une (1761) balles pour divers armements », a précisé le ministère de la Défense nationale, dans un communiqué.

Selon la même source, « cette opération de qualité est le fruit de la vigilance des éléments de l’ANP et leur veille à défendre l’intégrité du territoire national, et à déjouer toute tentative visant à porter atteinte à la stabilité et la sécurité de l’Algérie. Et ce, en dépit de tous les sacrifices pour faire face à ces menaces et défis, à l’instar de la sécurisation des frontières, la lutte antiterroriste, la lutte contre la contrebande et le crime organisé ».

L’Algérie multiplie les efforts et opérations pour lutter contre le terrorisme. La semaine dernière, les éléments de l’armée nationale populaire ont abattu quatre terroristes, lors d’une opération de poursuite et de ratissage, à Boumerdès, à 40 km à l’est de la capitale, Alger.