Algérie : une étudiante retrouvée morte et démembrée

Le corps sans vie d’une fille démembrée a été retrouvé dans une wilaya située à environs 400 kilomètres au Sud-Ouest de la capitale d’Algérie.

Le corps sans vie d’une étudiante, qui a été tuée et démembrée, a été retrouvé, mardi 27 février 2018, dans un quartier du chef-lieu de la wilaya de Biskra, située à environs 400 kilomètres au Sud-Ouest de la capitale d’Algérie, a indiqué ObservAlgérie.

Le site précise que les premières informations indiquent que le corps démembré a été retrouvé par des citoyens qui ont alerté les services de sécurité et les éléments de la protection civile. L’identification de la victime a révélé qu’il s’agissait d’une étudiante âgée de 23 ans, qui était portée disparue depuis l’après-midi du lundi 26 février 2018.

Une enquête a été ouverte. Toutefois, les services de sécurité ont mis la main sur un suspect. Il s’agit d’un homme âgé de 34 ans qui travaillait dans le secteur du bâtiment. L’homme en question est par ailleurs voisin de la victime. L’homme aurait avoué être l’auteur du crime qu’il aurait dit avoir commis à l’intérieur de son domicile, alors que les membres de sa famille étaient absents. Pire, souligne ObservAlgérie, le suspect aurait reconnu s’être servi d’une tronçonneuse pour démembrer sa victime, avant de se débarrasser du corps.