Algérie : un terroriste abattu après une prise d’otage

Un terroriste a été abattu, lundi, vers 19h dans une opération des services de sécurité, dans le quartier dit « Bastos » à la nouvelle ville de Tizi Ouzou. Une famille avait été prise en otage par un groupe terroriste en fuite.

Il était 15h30 environ, hier, lorsque les services de sécurité se sont déployés dans une cité de la nouvelle ville de Tizi Ouzou. Une intervention qui faisait suite à un échange de tirs survenu quelques minutes auparavant. Selon les premières informations recueillies sur place, les forces de sécurité encerclaient plusieurs terroristes qui s’étaient réfugiés dans un appartement de la cité où se trouvaient également deux femmes.

Selon les indications fournies par nos sources, tout a commencé vers 15h30 lorsqu’une voiture de marque 505 Peugeot arrive au niveau du carrefour dit «La tour» non loin de la cité des 2000 logements avec à son bord au moins deux terroristes. Des coups de feu sont tirés et ce fut un échange de tirs au milieu des passants. Les terroristes se seraient rendus compte qu’ils étaient suivis et ont été les premiers à ouvrir le feu, avant de se réfugier dans un immeuble vers la cité dite «Bastos», situé à quelque 200 m dudit carrefour.

Selon des témoins oculaires, un citoyen au moins aurait été touché au pied au cours de cet accrochage qui n’a duré que quelques minutes. Les terroristes se sont alors retranchés dans un appartement situé au dernier étage d’un immeuble de cette cité et auraient pris en otage deux femmes.

A la poursuite de Karar Moussa

Le quartier a été aussitôt bouclé par les forces de sécurité qui ont eu aussi à gérer les nombreux curieux qui ont accouru sur les lieux. Même des tireurs d’élite de l’ANP et une unité de parachutistes ont été dépêchés sur les lieux.

Des tirs se faisaient entendre de temps à autre. Lors d’une première tentative de pénétrer dans l’immeuble, un policier aurait été blessé. On ignore la gravité de sa blessure.

L’assaut sera donné par les forces de sécurité en fin d’après-midi et un terroriste a été abattu. Il s’agirait, selon les premières indications, du terroriste Karar Moussa, frère de l’émir Abou Hamza. Aucune indication n’était disponible hier sur le sort du ou des terroriste(s) qui se trouvaient avec celui éliminé. Certaines sources avancent que les informations faisant état de plusieurs terroristes étaient inexactes et que Karar se trouvait seul. Cette opération dans la nouvelle ville de Tizi Ouzou rappelle celle menée en 1994 dans le quartier des 600 logements EPLF toujours à la même nouvelle ville. Après avoir encerclé un groupe terroriste, les services de sécurité avaient abattu l’émir Aït Ziane et un acolyte.

Naït Ali H, pour Le Quotidien d’Oran