Algérie : un des terroristes tués a Bouira était l’assassin d’Hervé Gourdel

L’homme qui a tué Hervé Gourdel fait partie des 25 terroristes abattus au sud-est d’Alger, la semaine dernière.

Recherché depuis plusieurs mois, le bourreau du guide français Hervé Gourdel, tué en Algérie, en septembre dernier, était parmi les 25 terroristes abattus par l’armée algérienne lors de d’une opération menée la semaine dernièreà Bouira au sud-est de la capitale. « L’un des 25 terroristes abattus par les forces de l’Armée nationale populaire (ANP) dans la wilaya (préfecture) de Bouira (100 kilomètres à l’est d’Alger) a été identifié. Il s’agit d’un individu recherché par la justice et qui faisait l’objet d’un mandat d’arrêt dans l’affaire de l’assassinat, en septembre 2014, du ressortissant français Hervé Gourdel », a indiqué Tayeb Louh, ministre de la Justice.

Après cette opération, le juge d’instruction chargé de l’affaire Gourdel avait ordonné de prendre les mesures nécessaires pour savoir si, parmi ces terroristes abattus, figureraient des noms d’individus recherchés dans l’assassinat du guide français, a indiqué le ministre de la Justice. Il a ajouté que les « procédures d’identification des (autres) terroristes se poursuivaient ».

Rappelons qu’en décembre dernier, l’armée algérienne avait annoncé l’assassinat du chef du groupe djihadiste Jounoud Al-Kkalifa, Gouri Abdelmalek, qui avait prêté allégeance à l’Etat islamique (EI) et revendiqué l’enlèvement puis la décapitation d’Hervé Gourdel, en septembre 2014, dans les hautes montagnes de Kabylie, à l’est d’Alger. Ils avaient dit agir en représailles à l’engagement de la France aux côtés des États-Unis dans les frappes aériennes contre les djihadistes de l’EI en Irak.