Algérie : trafic de puce de téléphone

Avec l’annonce des offres spéciales ramadan de certains opérateurs de téléphonie, un marché parallèle de puces « s’est developpé, selon des sources concordantes, au niveau d’El-Harrach, square Port-Saïd et Oued Kniss où s’activent des trafiquants spécialisés », commente Liberté. Le journal indique que des grossistes informels vendent ces cartes à prix cassé à des revendeurs, qui eux-mêmes les revendront bien plus cher que le prix fixé par les opérateurs.