Algérie : réchauffement des relations entre le pouvoir et les âarchs

Le gouvernement et les âarchs (tribus kabyles) ont signé, samedi à Alger, un accord qui privilégie une solution politique à la crise oppose les deux parties, rapporte TV5. Après un an de rupture, le pouvoir et les âarchs expliquent dans un communiqué qu’ils vont « mettre en place un mécanisme conjoint qui sera chargé du suivi et de la mise en oeuvre de la plate-forme d’El-Kseur (revendications des âarchs formulées en juin 2001) par l’Etat, dans le cadre de la Constitution et des lois de la République ».