Algérie : qui est le nouveau président de l’Assemblée nationale

Parlement algérien

L’Assemblée populaire nationale algérienne a un nouveau président, après la démission de Mouad Bouchareb, largement contesté dans ce pays d’Afrique du Nord.

Slimane Chenine

Slimane Chenine, député islamiste par ailleurs président d’un groupe parlementaire d’opposition, a été élu, mercredi 10 juillet 2019, au poste de président de l’Assemblée populaire nationale algérienne (APN. M. Chenine remplace ainsi Mouad Bouchareb, très contesté au point d’être contraint à démissionner le 2 juillet dernier.

Pour avoir été candidat unique, Slimane Chenine a été plébiscité, en séance plénière, lors d’un vote à main levée. Avant le vote, le groupe parlementaire du FLN avait annoncé son soutien à la candidature de Slimane Chenine « par souci de faire prévaloir l’intérêt suprême sur l’intérêt partisan ».

Depuis février, l’Algérie est en zone de turbulences avec notamment un mouvement populaire de contestation ayant contraint, le 2 avril dernier, l’ancien chef de l’Etat, Abdelaziz Bouteflika, à la démission. Non encore satisfaits, les manifestants exigent le départ de tous les dignitaires de l’ancien régime.