Algérie-Présidentielle : quand les humoristes raillent Bouteflika !

Vue par des humoristes, l’élection présidentielle algérienne du 17 avril sonne comme une blague potache.

L’annonce d’une quatrième candidature d’Abdelaziz Bouteflika à sa propre succession a donné à certains des envies de rires. Sur la Toile algérienne, une génération d’humoristes s’amuse à railler l’élection présidentielle du 17 avril, pour le plus grand bonheur de la jeunesse algérienne qui ne croit plus aux promesses électorales.

Ils s’appellent MGdz, Anes Tina, DZjoker ou encore MisterX et ont tous un point commun : ils sont, entre autres, humoristes politiques sur le Web.

Ils se moquent ouvertement de la classe politique algérienne. Leurs discours désabusés trempés d’un zeste ironique font le buzz, à l’image de celui d’Anes Tina, 24 ans, qui interpelle Bouteflika dans un rap intitulé : « Message au Président ». Il invite Bouteflika, dont l’état de santé pour briguer un quatrième mandat laisse perplexe, à prendre sa retraite. Il a publié, avec ses acolytes DZjoker et MGdz, un clip vidéo : « Le vote en Algérie », dans lequel on se moque du processus électoral en Algérie, qui ne répond plus, selon lui, aux aspirations de la jeunesse algérienne.

L’humoriste Zarata Youcef a fait plus de 600 000 vues sur You Tube avec sa vidéo : « Politique en Algérie ». Habitué à railler les politiques de son pays, dans cette vidéo, il se moque de l’arabe à peu près parlé du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, et d’autres responsables.

Une fois n’est pas coutume, l’élection présidentielle algérienne ne semble pas être prise au sérieux par les jeunes du pays.

Vidéo : « Politique En Algérie » (par Zarata Youcef)