Algerie : plus de peur que de mal après un séisme à Bejaia


Lecture 2 min.
Tremblement de terre en Algérie
Tremblement de terre en Algérie

Le fort séisme qui a secoué, samedi 19 mars, la ville de Bejaia, dans la façade Nord n’est pas passé inaperçu en Algérie. Si aucune perte en vie humaine n’est signalée, les autorités algériennes évoquent le bilan d’au moins huit blessés et des bâtisses fissurées, après cette catastrophe naturelle.

Au moins huit blessés et des bâtisses fissurées, tel est le premier bilan d’un fort séisme qui a secoué, ce samedi 19 mars, Bejaia, ville située dans la partie Nord de l’Algérie. Selon la Protection civile algérienne, un tremblement de terre de « magnitude 5,5 degrés sur l’échelle ouverte de Richter a été enregistré à 10h58 à 28 km au nord-est de cap Carbon ».

Des sources sur place parlent des fortes secousses qui ont été ressenties dans la ville de Bejaia et ses environs. Une situation qui a causé la panique dans les fiefs des habitants de ce pays d’Afrique du Nord. « À la suite de ce séisme, toutes nos unités opérationnelles sont en train de faire des reconnaissances pour s’enquérir de la situation », a indiqué dans un communiqué, la Protection civile, ajoutant que seuls deux appels de détresse ont été reçus pour effondrement de faux plafonds à Taghzouth et dans la haute ville.

Ce séisme intervient au lendemain de celle de magnitude 4,3 degrés, qui s’est produit, hier vendredi 18 mars, à 6 km Nord-est d’El Omaria, dans la wilaya de Médéa, précise le Centre algérien de recherche en astronomie astrophysique et géophysique (CRAAG).

Les activités tectoniques sont récurrentes en Algérie. Le 18 mars 2021, un puissant séisme de magnitude 5,9 degrés sur l’échelle ouverte de Richter a secoué la région de Bejaia. Ses dégâts sont allés au-delà de ce vaste pays situé au cœur du Maghreb,  car on été jusqu’à provoquer une alerte au tsunami à Nice, en France.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter