Algérie : peine capitale contre l’ancien bras droit de Gaïd Salah


Lecture 2 min.
Ahmed Gaïd Salah, défunt général algérien
Le général Ahmed Gaïd Salah

En Algérie, la cour d’Appel militaire de Blida a condamné Guermit Bounouira à la peine capitale. Ce dernier n’est autre que l’ex-secrétaire particulier du défunt chef d’état-major de l’armée algérienne, Ahmed Gaïd Salah,

C’est à une lourde peine que vient d’être condamné Guermit Bounouira, ex-secrétaire particulier du chef d’état-major de l’armée algérienne, Gaïd Salah. De même, le général et ancien Commandant de la gendarmerie algérienne, Ghali Belkecir écope d’une lourde sanction. Ce dernier est en fuite à l’étranger. Selon El Watan, le juge a confirmé le verdict prononcé, au mois de janvier dernier, par un tribunal militaire de Blida (50 km à l’Ouest d’Alger), contre Guermit Bounouira, alors qu’il se faisait condamner à la peine capitale.

Ce bras droit de Gaïd Salah est poursuivi, entre autres, pour «divulgation d’informations confidentielles touchant aux intérêts de l’armée et de l’Etat», «collecte et transmissions d’informations à des parties ou des pays tiers» et «violation de l’obligation de réserve dans le but de porter atteinte à la sécurité et aux intérêts de l’Etat». Il a été reproché à cet ancien proche du défunt général Gaïd Salah d’avoir subtilisé «de nombreux documents classés confidentiels sur les mouvements dans les rangs de l’armée et le fonctionnement interne de celle-ci, pour les utiliser comme monnaie d’échange contre un statut de protégé», a précisé la presse algérienne. En fuite après le décès de son mentor, il s’était réfugié en Turquie d’où il a été extradé en 2020. Depuis lors, il est en détention à la prison militaire de Blida.

La condamnation à perpétuité a aussi été confirmée par le juge près la cour militaire à l’encontre de l’ancien Commandant de la gendarmerie nationale algérienne, le général Ghali Belkecir. Même sentence pour Mohamed Larbi Zitout, un des dirigeants de l’organisation « Rachad », classée terroriste par les autorités algériennes. Cet ancien diplomate, qui s’est réfugié en Grande-Bretagne, serait en contact avec Guermit Bounouira, qui lui aurait transféré des dossiers qu’il avait par devers lui.

A lire : Algérie : cet opportuniste nommé Gaïd Salah

Avatar photo
Je suis passionné de l’actualité autour des pays d’Afrique du Nord ainsi que leurs relations avec des États de l’Union Européenne.
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter