Algérie : PDG de Cevital, Issad Rebrab incarcéré

Issad Rebrab

En Algérie, Issad Rebrab, patron de Cevital, premier groupe privé de ce pays d’Afrique du Nord, a été incarcéré.

Après sa présentation au parquet dans le cadre d’une enquête sur des faits de corruption, Issad Rebrab, âgé de 74 ans et patron du groupe Cevital, par ailleurs considéré comme la première fortune d’Algérie, a été incarcéré dans la nuit du lundi 22 avril 2019.

Interpellé lundi, le tout puissant Rebrab est, selon une information de l’agence officielle APS, « soupçonné de fausse déclaration concernant le mouvement de capitaux de et vers l’étranger, surfacturation, importation de matériel usagé en dépit de l’octroi d’avantages bancaires, fiscaux et douaniers ».

Un peu plus tôt, lundi, alors que l’information sur son arrestation circulait un peu partout en Algérie, M. Rebrab, actif dans l’électronique, la sidérurgie, l’électroménager, le BTP,… avait démenti avoir été arrêté. Le richissime homme d’affaire avait indiqué s’être présenté à la gendarmerie dans le cadre du blocage d’équipements industriels de son conglomérat.

Le patron de Cevital estimant que ce blocage, qui dure depuis près d’un an au port d’Alger, est illégitime. Pour l’heure, le patron des patrons algériens est derrière les barreaux.