Algérie : manifestation des gardes communaux à Alger

Des milliers de gardes communaux ont forcé des cordons de police dans les rues d’Alger, ce lundi matin, avant de se rendre jusqu’à l’Assemblée nationale pour réclamer une hausse des salaires et l’amélioration de leurs conditions de sécurité au travail. Les représentants du mouvement souhaitaient être reçus par le premier ministre, Ahmed Ouyahia, mais l’accès leur a été refusé. Une seconde délégation de onze personnes devrait rencontrer dans l’après-midi le président de l’Assemblée, Abdelaziz Ziari, suite à une demande de sa part. Selon des manifestants interrogés par l’AFP, 4400 gardes communaux auraient été tués depuis 1994 dans des violences impliquant des groupes islamistes armés en Algérie.